Wing Chun Kung-fu

Le Wing chun, l’art martial de Ip-man et Bruce Lee

ip man wing chun kung-fu 5 pétalesForme de boxe chinoise plusieurs fois séculaire, popularisée par Bruce Lee et les films de la saga Yip Man, le Wing chun Kung-Fu efface en son sein la distinction généralement admise entre boxe interne (nei-jia) et boxe externe (wei-jia). Les principes qui le caractérisent, en font un art martial subtil, spécialisé dans la distance rapprochée, et caractérisé par des mouvements de faible amplitude. La valeur de la « boxe de l’éternel printemps » réside dans un mode de gestion optimisé des forces en présence lors de la phase de contact et se trouve particulièrement illustrée lors de l’exercice des mains collantes (chi-sao).

technique mannequin de bois wing chun kung-fu 5 petalesL’architecture éducative du Wing chun Kung Fu offre au pratiquant la possibilité d’affiner progressivement son aptitude à ressentir  les différentes forces qui s’exercent sur son corps, afin de développer la capacité de combattre  » en aveugle  » lors de la phase de contact avec son adversaire. Elle permet en outre de se constituer un « corps unifié » et d’en puiser une élasticité apte à absorber et neutraliser des attaques puissantes et à en utiliser la force lors d’une réponse spontanée.

Le cursus du Wing chun comporte les éléments suivants:

– étude des formes (tao-lu), de l’utilisation corporelle associée et de leurs applications au combat

– exercice des mains et jambes collantes (chi-sao et chi-guek)

– étude du mannequin de bois (mook-yan-chung)

– étude des armes (bart-cham-dao (longs couteaux) et luk-dim-boon-kwun (bâton long))

chi-sao wing chun kung-fu 5 petalesL’école des Cinq Pétales, après avoir représenté de nombreuses années plusieurs organisations internationales, est désormais une structure indépendante. Elle propose une version synthétisée du Wing chun, influencée par diverses branches et agrémentée d’éléments pédagogiques et techniques issus d’autres approches martiales. L’accent est placé sur la recherche de la juste utilisation corporelle, sur le travail de l’intention, ainsi que sur l’étude de la dynamique du combat (tactique et stratégie). Les aspects techniques conservent ainsi tout leur sens et ne nuisent pas à la spontanéité nécessaire à toute forme de combat.

Les cours et les stages sont assurés par Alexandre, pratiquant de wing chun depuis 1998 et enseignant depuis 2003.

Les horaires et les tarifs des cours de Wingchun sont à consulter ici.

retour à l’accueil